Langues
Contenu Qui ? À propos Événements Submissions Sous-menu
« retour

Les soirs je me place

Henri-Michel Yéré (2017)

Les soirs je me place
dans une bienveillante cécité
vis-à-vis des volcans
l’horizon ne se défend guère
de la concurrence des cendres
elles maquillent la rétine et
la destinée est une danse d’ombres;
s’en inspire ma bienveillante cécité,
elle-même liée
à tout ce qui fait contour
sur la surface du fleuve,
cécité qui laisse le temps
à l’ouïe souveraine dans la nuit
affûtée comme filet de pêcheur et le monde
lui-même se laisse entendre
indistinct mais pas plus
Les soirs je me place
dans une bienveillante cécité
et le monde se laisse entendre indistinct
mais pas plus

≡ Menu ≡
Page d'accueil Contenu
Événements Submissions
Auteurs Traducteurs Présentateurs
À propos Partenaires Galerie
Contact Blog Facebook
Festival 2016 Événements Presse